Italie : usage de fausse identité pour jouer dans les casinos en ligne

Le marché des jeux d’argent en ligne s’est bel et bien installé dans la plupart des pays de l’Union Européenne. C’est le cas de l’Italie où les sites de poker en ligne ont pris une très grande place dans la finance de l’État. Mais ce marché des casinos en ligne n’est pas sans risque. Les fraudes constituent son plus grand problème.

Le constat de l’AAMS

Selon le bureau italien chargé de la régulation des jeux d’argent en ligne ou AAMS, presque 10 % des comptes de joueurs en ligne sont utilisées avec de fausses données. Les enregistrements sont faits avec de faux noms, de fausses adresses, de fausses dates de naissances, … bref de fausses informations qui compromettent la crédibilité des comptes. Ces informations irrégulières sont détectées par un nouveau logiciel très sophistiqué employé par l’AAMS justement dans le but de vérifier la véracité des données fournies par les usagers. Il est mis gratuitement à la disposition des casinos en ligne qui souhaitent vérifier les informations personnelles données par chaque joueur. À savoir que l’enregistrement d’un nouveau roller demande de nombreuses informations relevant de la vie privée de ce dernier, comme le numéro de la sécurité sociale par exemple.

La plateforme pour les casinos en ligne

Dans ce cadre, tous les opérateurs de casinos en ligne italiens disposent de ce logiciel de vérification. Pour procéder au contrôle des données, l’opérateur en question peut comparer les informations données par le joueur avec les informations réelles conservées par le gouvernement. Ce procédé est assez long mais l’opération est importante pour le casino en ligne s’il est soucieux de la sécurité de son établissement virtuel et de celle de chaque gamer. Le but principal de l’utilisation de cette plateforme est d’éradiquer ou, du moins, de diminuer cette fâcheuse tendance des joueurs à fournir des informations irrégulières.

Les sanctions des opérateurs illégaux

En Italie, les responsables étatiques ne lésinent à la tâche en ce qui concerne la répression des personnes opérantes dans l’illicite à propos des jeux d’argent en ligne (paris hippiques, loterie et jeux de casino). Les mesures prises concernent à la fois les parieurs en ligne et les opérateurs. Pour ce faire, ils ont mis en place une politique visant à exiger des banques de divulguer toutes les informations relatives aux transferts d’argent effectués entre l’utilisateur du compte joueur et l’établissement de jeux illégal. Cette mesure en va de la protection des intérêts des opérateurs légaux qui fonctionnent dans le principe du jeu responsable.