Jeux en ligne en Espagne : Aucune machine à sous interdites

Les joueurs Espagnols sont ravis de connaître qu’enfin le marché des jeux d’argent en ligne sera ouvert l’année prochaine en Espagne. Malheureusement pour eux, les casinos en ligne espagnols ne disposeront pas de machines à sous. La législation espagnole réserve d’autres surprises aux opérateurs de casinos en ligne ainsi qu’aux joueurs de ses établissements de jeux sur Internet.

L’ouverture du marché des jeux d’argent en ligne est prévue pour le premier janvier 2012 prochain. Pour bien baliser ce futur marché, sa législation est fin prête après la signature officielle donnée par le Cabinet compétent local. Le contenu de cette loi présente ses particularités. Pour la fiscalité, par exemple, la taxation sera directement tirée des bénéfices nets des opérateurs de casinos en ligne. Ce système ressemble à celui de la France qui n’est pas sans faille comme les évènements l’ont marqué il y a un mois de cela. Cette taxation désavantage déjà donc le futur négoce des ces opérateurs d’où la requête de l’ADEPI (Asociación Española de Apostadores por Internet) ou l’association des adeptes de jeux d’argent en ligne locale. Elle souhaite déjà la révision de cette loi fiscale destinée aux opérateurs de casinos en ligne locaux.

Malgré cela, les opérateurs de jeux de hasard en ligne se ruent pour obtenir la fameuse licence de jeu. Depuis la déclaration de cette ouverture prochaine, ils sont déjà au nombre de 16 ayant répondu être prêts pour ouvrir leur casinos sur Internet. De grands noms de ce milieu s’affichent déjà parmi les partants de cette course à la conquête des joueurs espagnols comme l’opérateur britannique Ladbrokes et le promoteur du site Chilipoker.es, la société Chiligaming.

À côté des établissements de jeux sur Internet, il y aura également l’autorisation des sites de paris équestres ou de paris sportifs en ligne. Presque tous les jeux de casinos pourront être joués dans ces casinos en ligne dont les jeux de cartes comme le poker, le blackjack ou encore le baccara ; les jeux de table comme le craps et le Sic Bo et bien d’autres jeux très intéressants. Par contre, les machines à sous ne seront pas acceptées. Même chose pour le beting exchange ou l’échange de mise en français. De plus, le pourcentage du taux de retour est plus de 70 % dans ces casinos virtuels.

Quoi qu’il en soit, les joueurs espagnols pourront enfin bénéficier des bonus de jeux en ligne à partir de janvier 2012.