Sadler’s Wells l’étalon trentenaire aux multiples records

Il est très rare dans le domaine des courses hippiques de mettre un cheval a la une ou si c’est le cas c’est au moment de ses victoires. Sadler’s Well mérite lui un tout autre traitement médiatique dans la mesure où c’est l’un des plus récompensé de records stud et surtout, le plus âgé à avoir couru puisque sa dernière course a eu lieu en mai 2008, à l’âge de 27 ans. Revenons sur le parcours de cet étalon exceptionnel qui n’a généré pas moins de 36 champions sur une centaine de fils étalons !

Sadler’s well est né en 1981 aux USA et il s’affiche dès l’âge de 2 ans comme un cheval a très fort potentiel en remportant les beresford stakes avec beaucoup de facilité. Il est alors coaché et préparé par Vincent O’brien et s’installe dès son plus jeune âge dans le haras de Coolmore en Irlande, il alors 3 ans. Il enchaine les victoires et s’impose devant ses ainés à Chantilly aux cotés de grands étalons déjà renommés. Il remporte l’Irish Champion Stakes en Irlande et se place toujours dans les 2 ou 3 premiers pour les autres courses (Eclipse Stakes, Tattersalls Gold Cup, etc.) Il finira par se retirer de la course lors de sa première carrière après une course acharnée au prix de l’arc de triomphe en 2008, ou il n’arrive que 8e.

Sadler’s Well tiens son nom d’un très célèbre théâtre londonien fondé vers la fin des années 1600 par Sir Sadler. Son nom si original a traversé le monde entier et a fait le bonheur de nombreux turfistes. Sadler’s Well est sans aucun doute le meilleur étalon que le XXIe siècle n’a jamais connu en détenant pratiquement tous les records de stud, mais surtout par l’incroyable descendance qu’il a produit : Pas moins de 250 gagnants de courses importantes, 70 champions de courses de groupe 1, dont il détient le records de victoires. Cette descendance a un cout : un de ses fils s’est vendu pour 2.5 millions d’euros quand un autre de ses produits a été acheté 10.5 millions de dollars par un prince Saoudien. Le cout d’une saillie de Sadler’s well s’est parfois négociée jusqu’à 300.000 €, résultat non garanti.

Sadler’s well à terminer sa carrière dans une belle course, en mai 2008, et il a terminé ses jours dans le haras de Coolmore, en Irlande ou il s’est éteint dans les bras de son entraineur le 26 avril 2011 a l’âge de 30 ans.