Un accord partenarial entre Microgaming et Ladbrokes

Il y a eu tout récemment l’annonce de l’ouverture prochaine du marché des jeux d’argent en ligne en Espagne, de même au Danemark. Nombreux opérateurs de casinos en ligne souhaitent intégrer ce marché, que ce soit le marché espagnol ou le marché danois. Le leader britannique des jeux d’argent en ligne et de pari en ligne en fait partie d’où cette collaboration future avec le développeur de jeux en ligne Microgaming.

Un nouveau casino en ligne espagnol pour Ladbrokes

Ladbrokes est déjà très connu en matière de jeux d’argent en ligne au Royaume-Uni. Mais ce marché est devenu assez restrictif pour cette société. C’est pourquoi elle veut s’ouvrir à d’autres horizons. Autrement dit, elle souhaite mettre en place un nouveau casino en ligne en Espagne et au Danemark. Dans ce cadre, elle a signée un accord de partenariat avec l’une des plus grandes sociétés fournisseurs de jeux pour casino en ligne Microgaming. L’accord concerne, plus particulièrement, l’utilisation des jeux développés par Microgaming dans les nouveaux sites de jeux sur Internet danois et espagnol. Cela offre aux joueurs une large gamme de choix en matière de jeux et de poker en ligne que ce soit des jeux à télécharger ou des jeux Flash tous aussi intéressants les uns que les autres. On estime que ces deux sites de Ladbrokes seront opérationnels à partir de janvier 2012.

Le nouveau marché de jeux d’argent européen en Espagne

L’Espagne est le prochain pays de l’Union Européenne qui va mettre en place son marché de jeux de hasard en ligne. Le processus est déjà lancé par l’approbation du cabinet espagnol de régulation des jeux d’argent sur Internet. Les opérateurs des sites de jeux espagnols peuvent exercer en toute légalité à partir de janvier 2012. Ils se ruent pour obtenir une licence de jeu afin d’en devenir le meilleur. La société Ladbrokes tente bien d’offrir aux joueurs espagnols les meilleurs jeux possibles. Et rien de plus facile si on s’associe à un développeur de jeux aussi connu que Microgaming. Ceci n’est pas encore gagné d’avance s’il n’a pas encore la licence en sa possession. La taxation qui relève à 25 % semble plus difficile à payer si les joueurs ibériques ne sont pas plutôt enthousiasmés par ce nouveau marché.

Le Directeur de développement des Affaires de Microgaming, Andy Clucas, s’impatiente d’intégrer ces deux nouveaux marchés. Ils mettront à la disposition des joueurs les produits les plus compétitifs une fois que Ladbrokes aurait acquis la fameuse licence de jeu.